La psychologie du bonheur

Les Ateliers « Sophro-ludiques » : pour quels bienfaits ?

Faire des exercices issus de la Sophrologie Ludique et rire en groupe permettent de découvrir de nombreuses dimensions personnelles :

  • se détacher de la peur du jugement des autres,
  • communier avec les gens avec et par le rire,
  • rire de soi,
  • lâcher prise,

  • associer des gestes quotidiens au rire,
  • prendre des risques,
  • se placer dans une zone d’inconfort,
  • faire preuve d’humilité,…

Le rire a aussi son yoga

Le pionnier du bien-être par le rire est un médecin originaire de Bombay. Dans les années 50, le Dr Madan Kataria crée le premier club du rire. La pratique se répand dans le monde jusqu’à s’inviter de nos jours dans les entreprises.

L’art de rire permet de se détendre, de mieux dormir, de faire le vide : le nom de yoga n’est donc pas usurpé.

Dans la « Psychosomatique du Rire » le Dr Rubeinstein précise : »Retrouver et conserver l’humeur ludique c’est acquérir les principes de la pensée positive ».

Ainsi le yoga du rire et la sophrologie ludique se combinent afin de nous inviter à revenir au corps pour parler au mental.